Navigation Menu+

Le Grand Bouddha de Leshan : le plus grand Bouddha du monde

Le mont Emei, voilà l’un des plus beaux paysages de toute la Chine avec à son chevet, le plus célèbre édifice de la culture chinoise elle-même. Berceau du premier temple bouddhiste de chinois de l’époque, le lieu abrite également le Grand Bouddha de Leshan.  Ce dernier s’avère être la plus grande statuette de Bouddha jamais érigé sur le territoire du grand Orient. Le Grand Bouddha de Leshan est en effet le résultat d’un travail de près d’un siècle. Sa construction a duré un tel temps du fait que le financement de celui-ci ait connu de nombreux problèmes à maintes reprises.  

Le Grand Bouddha de Leshan, un site incontournable de Chine

Si on vient un jour à passer la province de Sichuan en Chine, il est à savoir que le Grand Bouddha de Leshan est l’un des sites phares de la région. Ce dernier joue en effet outre le fait  d’être une divination un rôle important dans l’irrigation de ladite zone. Le  Grand Bouddha de Leshan et en ce sens équipé d’un système de drainage afin justement de limiter les venues d’eau dans la province et ses alentours. Le Grand Bouddha de Leshan est également aujourd’hui un patrimoine naturel préservé depuis quelque temps maintenant par l’Unesco. Aussi énorme qu’une montagne, celui-ci fait partie des merveilles de l’ancienne Chine ayant survécu jusqu’ici.

le-grand-bouddha-de-leshan-un-site-magnifique.jpg

Une statue pourtant menacée par la pollution

Le Grand Bouddha de Leshan continue toujours d’être une merveille de la Chine authentique. Cependant, le fait est que cette merveille subit aujourd’hui une détérioration considérée comme étant assez importante. Le Grand Bouddha de Leshan est en effet victime des diverses actions de la population qui a un impact majeur sur l’environnement de la province de Sichuan en général. A noter que la pollution de l’air et de l’atmosphère sont les causes les plus fréquentes de la dégradation du Grand Bouddha de Leshan. Déjà touché par la pollution, ce dernier fut déjà restaurer à plusieurs reprises à la demande des différentes autorités locales.